Filigrane

Un duo mêlant et démêlant piano et électronique

Infos

Filigrane est un duo proposé par Cécile Maisonhaute et Thierry Balasse réunissant piano et dispositif électroacoustique. Leur musique tisse des liens entre des évocations bien connues du langage musical de Couperin et Debussy et la palette sonore élargie qu’offrent les synthétiseurs, les transformations du son en temps réel ainsi que la circulation du son dans l’espace grâce à une multidiffusion.

Le programme s’est façonné autour de pièces pour piano solo de Gérard Pesson, qui lui- même confie ne pas passer une semaine sans écouter la musique de Couperin.

Ce compositeur excelle dans l’art de « l’hommage à », de la composition en «réminiscence», faisant naître une musique qui aime à flirter avec le silence et les citations voilées.

Ainsi le concert déroule une alternance de pièces de Gérard Pesson et de compositions du duo, s’inspirant pour partie, des mêmes pièces de Debussy et de Couperin choisies par Gérard Pesson pour ses propres compositions.

Programme

1 - Duo : Filigrane, sur le prélude de Debussy intitule  “Bruyères”.

2 - Solo : No-ja-li de G.Pesson, pièce composée en référence à deux préludes de Debussy intitulés “Le général Lavine eccentric” et “La terrasse des audiences du clair de lune”.

3 - Duo : Lune, inspiré par “La terrasse des audiences du Clair de lune” de Debussy.

4 - Solo : La lumière n’a pas de bras pour nous porter de G.Pesson. Ici l’hommage est à son ami compositeur Dominique Troncin qui lui avait donné le sobriquet de Gérard Peu d’son. Le pianiste joue principalement en frottant ses ongles ou ses doigts sur le clavier sans enfoncer les touches.

5 - Duo : Général Electric, inspiré par “Le général Lavine   eccentric”.

6 - Solo : Ambre nous resterons de G.Pesson, pièce qui se souvient des “Ombres errantes” de Couperin.

7 -Duo : Le bal des ombres, inspiré des “Ombres errantes” de Couperin.

Photos

Cécile Maisonhaute     piano informatique synthétiseurs
Thierry Balasse     informatique synthétiseurs

Création le 17 décembre 2018 aux 2 Scènes, scène nationale de Besançon

Production : Compagnie Inouïe-Thierry Balasse
Coproduction : Dôme Théâtre - Albertville